A faire vous-même couture

1- comment réaliser une bouillotte de riz.

2- comment transformer une robe en jupe.

1- Comment réaliser une bouillotte de riz (ou de noyaux).

Voici ce que nous avons fait avec les enfants en Novembre et Décembre derniers,ce sont des bouillottes de riz.

Chaque bouillotte est composée de deux éléments: une pochette intérieure qui contient du riz cru que l'on passe au micro-onde et une pochette supérieure pour faire joli!

  Que vois-je! Maîtresse tu as fait une faute! Bouillotte prend deux "t"!

 

  Donc pour fabriquer ces merveilleuses bouillottes qui vous tiendront chaud pendant les longs mois d'hiver vous avez besoin de:

 

 -un modèle (les contours d'un dessin que vous aurez agrandit à la dimenssion souhaitée)

 -du tissu coton

 -de la feutrine pour décorer

 -des ciseaux, du fil, une machine à coudre(ou non), bref tout le matériel nécéssaire à la couture.

 -prévoyez une règle rigide et un crayon ou stylo

ATTENTION: N'UTILISEZ QUE DU TISSU QUI PASSE AU MICRO-ONDE!

 

1-  Tout d'abord décalquez la forme sur du tissu ou découpez le dessin et dessinez-en le contour sur votre tissu qui constituera la pochette intérieure.

  Faites ceci deux fois pour les deux faces. si elle sont parfaitement identiques alors aucun souci mais s'il y a un détail à gauche ou à droite, n'oubliez pas de retourner le papier pour faire l'autre face sinon elles ne se supperposeront pas.

  Découper en ajoutant un centimètre approximatif autour.

  Mettez les deux faces l'une contre l'autre  côté dessiné à l'extérieur.

  Faux-filez les et cousez sur le trait du dessin en laissant une ouverture pour mettre le riz, quelques centimètres.

  retournez la pochette et remplissez-la de riz.

  Fermez-la avec un fil de coton que l'on pourra enlever quand le riz ne sera plus bon pour pouvoir le changer facilement.

  Voilà! vous avez votre première pochette intérieure. 

 

 

2-  Maintenant vous pouvez faire votre pochette extérieure qui se composera de trois parties.

Vous allez la construire comme une taie d'oreiller, comme une enveloppe.

  Faites d'abord le contour de votre dessin sur votre tissu extérieur, sur l'envers bien sûr et en prenant soin d'augmenter le dessin d'un demi centimètre pour que la pochette de riz puisse y rentrer aisément.

 

ATTENTION: POUR LE CAS OU VOUS VOUDRIEZ METTRE DE LA FEUTRINE POUR DECORER C EST A CE MOMENT QUE VOUS POUVEZ LA METTRE SUR LA FACE AVANT DE VOTRE POCHETTE EXTERIEURE.

  si vous voulez y mettre des ailes ou des pétales, ceux-ci doivent être posés et faux-filés de façon à ce qu'en retournant la pochette ils soient dans la position voulue. En clair lorsque vous allez les coudre vous ne les verrez pas.

  Donc pour réaliser le dos de l'enveloppe avec deux morceaux dessinez les morceaux l'un après l'autre de façon à ce qu'ils se chevauchent suffisamment pour bien garder la pochette de riz à l'intérieur une fois cousus et retournés.

  Ici j'ai mis des boutons mais cela n'est pas obligatoire.

  Vous devez laissez de quoi faire un ourlet bien net sur les deux bordures apparentes, vous pouvez les tracer au stylo et à la règle.

  Cousez les ourlets en premier.

  Ensuite supperposez les trois morceaux à l'envers et faux-filez les pour qu'ils ne bougent pas.

  Cousez le tout le long du trait que vous avez dessiné, préférez le côté avec les deux morceaux.

  Ensuite retournez après avoir coupé les fils.

Vous avez votre bouillotte de riz.

 

 

2- Comment transformer une robe en jupe.

  Coucou! je connais une petite fille qui va être très heureuse de savoir qu'elle va pouvoir de nouveau porter sa robe qu'elle aime tant et dont elle n'arrive pas à se séparer.

  Si vous êtes dans le même cas que moi voici ce que je vous propose pour transformer cette jolie robe en un ensemble qui ravira votre fille.

  C'est de la couture! tout se transforme et on peut tout embellir, c'est comme dans la vie!

  Voilà je me suis longtemps demandé comment j'allais m'y prendre pour transfomer cette robe.

  J'aurais put la conserver en robe et trouver une astuce pour ne pas séparer le haut du bas mais pourquoi pas...

  J'ai d'abord commencé à séparer le haut du bas avec un découds-vite et j'ai fait le ménage  en enlevant tous les petits fils de la couture précédente. Cela m'a permis d'y voir plus clair dans mon projet.

  Je me suis demandé ce que j'allais pouvoir ajouter à cette base que j'avais déjà.

  J'ai pensé que comme il y avait un faux col en coton blanc le mieux était de trouver un morceau de tissu blanc brodé.

  J'avais un vieux chemisier désuet qui n'avait jamais servit , j'ai donc décidé de l'utiliser pour orner ma jupe. 

  J'ai découpé des bandes dans ce chemisier, j'ai mesuré la hauteur que je voulais rajouter à la jupe sur toute la longueur de la bande de tissu . J'ai replié la bordure et je l'ai piquée avec des aiguilles.  

  Ensuite j'ai fait un ourlet que j'ai d'abord faufilé avec un fil de couleur vive et que j'ai cousu à la machine.

  Puis j'ai assemblé l'ajout avec la jupe à l'aide d'aiguilles à tête.

  J'ai enlevé les aiguilles au fur et à mesure que j'ai faufilé mon assemblage.

  J'ai cousu le tout à la machine et enlevé le faufilage. J'ai arrêté les fils et je les ai rentrés dans l'ourlet.

 

  j'ai surjetté les bouts de la bande de tissus que je venais de coudre , ensembles, pour boucler le tour de la jupe.

  J'ai bien arrêté les fils sur la taille de la jupe et j'ai fait des noeuds.

  Ensuite j'ai coupé une autre bande de tissu blanc dans mon chemisier, une petite cette fois, pour faire la bordure de la taille de la jupe afin d'y passer un élastique.

  j'ai replié les bords sans faire d'ourlets car une fois qu'ils seront cousus ils ne seront pas apparents.Je les ai quand même faufilés mais on peut se contenter de passer un petit coup de fer à repasser dessus pour qu'ils tiennent.

 

  J'ai installé ma bande de tissu pour qu'elle forme une bordure dans laquelle je passerai mon élastique.

  Je l'ai cousu à la machine en ayant d'abord veillé à ce que les deux côtés soient à égale distance du bord car une fois la machine à coudre en route, il faut que tout soit cousu ensemble.

  Quand le tour de la jupe est effectué , il faut laisser la place de passer l'élastique à l'aide d'une épingle à nourrice. ( pensez à laisser la largeur de l'épingle).

 

 

  Voilà! Il ne reste plus qu'à fermer le trou à la main à l'aide d'une aiguille et d'un fil blanc.

  En ce qui me concerne j'ai dû faire un point à chaque plis pour les marquer, mais toutes les jupes ne sont pas plissées. Si vous rencontrez des difficultés dans votre projet personnel, appelez-moi je pourrai peut-être vous aider.